Dentifrice maison à l’argile – DIY

Bonjour à tous !

 Aujourd’hui, je vous propose de découvrir une recette simplissime de dentifrice maison, à l’argile. Nous trouvons dans le commerce des dentifrices en pâte, prêts à l’emploi, avec une multitude d’ingrédients aux noms étranges. Nous verrons qu’il existe une solution plus naturelle, efficace et écolo ! dentifrice-maison-argile

Comment faisions-nous autrefois ? Les premières références du dentifrice datent du IV siècle. Un manuscrit égyptien évoque des mixtures à base de sel, de poivre, de feuilles de menthe et autres plantes, d’argile et de cendre. Les premiers dentifrices se trouvaient donc sous forme de poudre. L’utilisation des pâtes en tube est très récente puisqu’elle date du 19ème siècle !

Pourquoi donc ne pas revenir à un mode de fabrication en poudre ? Cela permet de limiter les consommables et les jetables. Exit donc le tube en plastique et retour aux petits pots en terre ou en verre !

Peu d’ingrédients sont nécessaires pour réaliser un dentifrice maison et ceux-ci se trouvent facilement en pharmacie. Il vous faut de l’argile, du bicarbonate de soude, du sel, des huiles essentielles de tea-tree et de menthe poivrée.

Après retour d’expérience, l’argile blanche est préférable à l’argile verte.  En effet, l’argile blanche étant plus fine, votre brosse à dent ne deviendra pas comme un hérisson en pétard et les poils en vrac. Le goût est également plus doux, bien qu’il faille tout de même un certain temps pour s’y habituer. L’argile permet d’assainir la bouche et enlève les odeurs. Elle a également une action reminéralisante et fortifiante sur les gencives. Ne pas utiliser de cuillère ni de pot en métal car cela change la charge des ions de l’argile, préférez donc une cuillère en bois.

Le bicarbonate de soude par son action abrasive permet d’enlever les dépôts de tartre, évite les gingivites, blanchit les dents et rafraichit l’haleine. Vous pouvez utiliser en alternance ou remplacement du sel, afin de ne pas abuser de son utilisation.

L’huile essentielle de tea-tree, est incontournable. Elle possède des vertus antibactériennes et antifongiques et lutte efficacement contre les aphtes et les abcès.

L’huile essentielle de menthe poivrée permet de rafraichir l’haleine, de donner un bon goût à votre préparation.

Attention toutefois : l’utilisation des huiles essentielles (HE) ne convient pas aux femmes enceintes et aux enfants. Les personnes épileptiques doivent demander un avis médical avant utilisation car il peut exister des risques épileptogènes. Vous pouvez remplacer les HE par de la poudre de plante. Ces dernières doivent être finement broyées.

Utilisez un pot en terre ou en verre, avec un couvercle. Utilisez une cuillère en bois ou en plastique (pas de métal), pour saupoudrer votre brosse à dent humide. Lorsque vous partez en voyage, un flacon de vitamine ou un tube d’aspirine, vous permettra d’emmener votre dentifrice maison partout avec vous. Préparez votre dentifrice maison en petite quantité afin de le renouveler régulièrement.

Allez maintenant, à vous de jouer ! Bonne préparation et n’hésitez pas à partager cette recette, vos retours ou vos propres recettes de dentifrice maison !

Hélène:)

Share Button

Démaquillant naturel & doux – DIY

Hello tout le monde !

Aujourd’hui nous allons voir ensemble une recette simple et efficace de démaquillant naturel à faire soi-même.DIY-demaquillant-huile-vegetale-hydrolat

Exit, le démaquillant prêt à l’emploi contenant des produits inconnus, chimiques et pas jojo pour notre peau!

Voila déjà quelques années que j’utilise de façon instinctive l’huile végétale d’amande douce pour me démaquiller et cela fonctionne très bien ! Un peu de cette huile végétale sur une lingette lavable et hop! le maquillage disparait complétement. C’est très efficace et tellement simple !

En faisant quelques recherches pour améliorer ma recette, j’ai découvert l’huile végétale de noyau d’abricot. En effet, celle-ci est bien meilleure pour deux raisons: elle ne reste pas grasse sur la peau et elle donne un effet « bonne mine ».

J’ai par la suite appris qu’une huile végétale était mieux absorbée sur une peau légèrement humide. La combinaison eau florale + huile végétale est plutôt une réussite ! Nettement plus fluide, la lotion s’applique mieux sur la peau. L’eau florale est très appréciable pour son action et son odeur.

Dans ma recette, j’indique l’eau de rose, excellente pour la peau. Elle facilite la régénération cellulaire ; elle est harmonisante et sa fragrance est subtile.

J’utilise également l’eau florale de fleur d’oranger car j’adore sa senteur apaisante. «C‘est une odeur qui vous prend dans les bras» , précise mon amie Fred, aromathérapheute et réflexologue.

Vous pouvez également utiliser l’eau florale de bleuet, efficace pour les yeux fatigués. Idem en ce qui concerne l’huile végétale, elle peut être modifiée à votre convenance. L’huile de jojoba par exemple se conserve très bien, l’huile d’avocat convient bien aux peaux sèches et l’huile d’amande douce est neutre et s’adapte à tous types de peau.

À vous donc, d’adapter et de composer votre démaquillant naturel en n’hésitant pas à faire quelques tests au préalable.

Vous trouverez en pharmacie des flacons en verre, de préférence opaque afin de protéger votre préparation de la lumière. Préférez un petit contenant, entre 50ml et 100ml par exemple, afin de pouvoir renouveler rapidement votre  démaquillant naturel. Pour info, une huile végétale se conserve environ un an. Une eau florale  peut être mise au réfrigérateur et sa date de péremption est indiquée sur le flacon, cela varie entre 6 mois et un an. Conservez-les toutes deux à l’abri de la lumière.

Bonne recette et n’hésitez pas à partager vos propre recettes et à faire tourner celle-ci !

Belle journée

Amyrisement votre 🙂

Share Button